Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexionrss  |  tw

L’offshore : les avantages et les inconvénients.

| Offshore | 23 mars 2012

L'équipe de Capgemini en offshore à MubaÏ

En 2007, l’offshore mondial du secteur informatique à lui tout seul a généré des chiffres d’affaires avoisinant les 150 milliards de dollars. Ce phénomène a commencé au début des années 90 quand les opérateurs économiques ont compris que la mondialisation associée à un développement ultra rapide des NTIC permettaient de communiquer en temps réel aux quatre coins du monde.

 L’offshore.

A l’origine ce terme désignait l’exploitation des gisements pétroliers au large des côtes. Par la suite, c’est devenu la dénomination globale des entreprises délocalisées. La délocalisation en un mot est le transfert d’une activité existante vers un autre pays. Elle concerne aussi bien les industries que les services. Véritable révolution économique, l’offshore présente inévitablement des inconvénients comme des avantages.

Les avantages de l’Offshore.

Le premier avantage évident que recherchent les sociétés offshores est d’ordre lucratif. A titre d’exemple, Capgemini leader européen en informatique a vu son chiffre d’affaire passer de 5.è milliard d’euros à 8.3 milliards en 2009. La plupart du temps elles bénéficient d’un environnement fiscal idyllique, du moins à leurs débuts. L’implantation dans un pays émergent, d’autre part, réduit de manière significative les frais de fonctionnement. A compétence égale, la main d’œuvre dans le pays d’accueil revient 80% moins cher que dans son pays d’origine. Le pays hôte, en contrepartie recevra une quantité substantielle de devises qui pourra l’aider à sortir du moins partiellement de ses difficultés économiques. Les travailleurs locaux percevront un salaire nettement supérieur à la moyenne. Ce qui les incitera à consommer davantage et suivant une logique d’entraînement tirera l’économie vers le haut.
Tous ces côtés positifs ne doivent cependant pas occulter les inconvénients de l’offshoring.

Les inconvénients de l’Offshore.

Le revers de la médaille existe. La transplantation même partielle de l’entreprise, entraînera ipso facto des suppressions d’emplois dans la maison mère. Avec la crise économique que connaît actuellement le monde occidental, les sociétés offshores ne sont pas forcément vues d’un très bon œil. Du côté du pays hôte, ce n’est pas toujours la joie non plus. Certes les revenus moyens ont augmenté de façon sensible mais n’ont pas forcément l’impact escompté sur l’économie.

Mais quoiqu’on dise, l’offshoring aura le mérite d’avoir contribué au développement des pays émergents.

 

3551 vues au total, 2 aujourd'hui

  

Liens sponsorisés

Laisser une réponse

Il faut être enregistré pour poster un commentaire.

Annonces sponsorisées

  • Votre annonce ici
  • Votre annonce ici
  • Votre annonce ici
  • Votre annonce ici